Forum de discussion pour élèves du lycée NDSE de préférence, mais vous etes tous les bienvenus !
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Saint Seiya Next Gen by Kris (pas de commentaire SVP)

Aller en bas 
AuteurMessage
Suzaku
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3083
Age : 29
Classe : Futur Terminal STI ELT
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Saint Seiya Next Gen by Kris (pas de commentaire SVP)   Sam 14 Avr 2007 - 20:55

Pour créer cette fan fic, je me suis basé, pour les ages des personnages, aux notes de l’auteur. Je veux dire par-là qu’à sa mort Aiolos n’avait pas 14 ans mais 36 et Shura la tué à 23 ans. Sur ces petits détails bonne lecture de ce tout nouveau chapitre………


SAINT SEIYA
Next génération

Prologue :
Kris story


On m’appelle Kris. Ce nom était celui noté sur la gourmette qu’en l’on me trouva sur une route. D’après les histoires que j’ai entendu, mes parents ont eu un très grave accident de voiture. Je n’était âgé que d’un ans. Lors de l’accident j’ai été éjecté de la voiture. Toujours à propos des histoires racontées, une aura d’orée m’entourai c’est ce qui ma protégé. Là un vieille homme avait tout vu et stupéfait me prit avec lui. C’est comme cela que je me suis retrouvé au Sanctuaire. Ce lieu est un endroit caché quelque part en Grèce. J’ai donc été placé dans l’orphelinat du sanctuaire. Car le vieille homme en question était l’un des conseillé de celui que l’on appelais Grand Pope. Le rôle du Grand Pope était celui de régner sur les chevaliers du zodiaque. Car le sanctuaire était l’endroit où les derniers chevaliers étaient présent. Il y avait même une Académie où on apprenait au jeune fils de chevalier, l’histoire du sanctuaire. Les orphelins n’avait pas l’accès à l’Académie. Mais pour moi, c’était autre chose. Quand le vieille homme m’a ramené du monde extérieur, il a expliquer l’aura qui m’avait entourée et à tout juste un ans j’étais déjà inscrit à l’Académie. A l’age de deux ans je put entrer à l’Académie. Je marchais très bien seul et parlais convenablement pour un enfant de mon age. C’est en entrant à l’Académie que je découvrit un garçon, qui allais devenir l’un de mes meilleurs amis : Aioras, fils d’Aiolias chevalier d’or du Lion. A cet age l’enseignement était de jouer au chevalier, tout en commençant à nous apprendre un peu d’histoire. L’année suivante, on nous raconta comment, Shura chevalier d’or du capricorne parvint à battre Aiolos, chevalier du sagittaire, alors qu’il essaya de s’enfuir avec la pseudo réincarnation de la déesse Athéna. Aioras, mon ami était un peu triste car Aiolos était son oncle et lui ne le croyait pas capable d’une tel chose. Avec le soleil radieux à l’extérieur, on nous permit de rester plus longtemps. On décidait de jouer aux chevaliers :
« - Moi je suis Shura, dis je.
- Comme part à hasard, c’est toujours toi c’est pas du jeu, dit l’un de mes camarade.
- Alors moi je suis le chevalier du lion, dit Aioras. »
Et nous jouions en cirant les attaques :
« - Tient prend ça EXCALIBUR.
- Tu m’as raté. Prend ça toi LIGHTING PLASMA. »
Nous nous amusions jusqu'à un événement qui bouleversa ma vie. Mes copains devant moi ne bougeaient plus. Ils avaient les yeux fixés sur quelque chose derrière moi. Je me retournais à mon tour, et que ne fut pas ma stupeur de voir, la personne que je considérais comme mon héro : Shura, le chevalier du capricorne, gardien de la dixième maison. Je restais sans voix. Il se baissa à ma hauteur. Avec le soleil ses cheveux brun avait des reflets bleus magnifique.
« - Alors c’est toi qui à mon rôle ? en me regardant
- Oui messieurs.
- Quel age as-tu ??
- 3 ans
Il me fixa ans les yeux :
- Quand es-tu né ?
- On m’a dit le 7 janvier à 7h45. C’était noté sur mon bracelet quand j’ai été trouvé.
- Donc tu es l’héritier, dit-il à voix basse. Allez entraînez vous bien les enfants pour devenir de vrai chevaliers.
- Au revoir, avons nous dit en cœur. »
C’était le plus beau jour de ma vie. Mes copains n’en revenaient pas. Peu après, on a été rappelé en cours. Le reste de l’année, certains camarades de classe et de l’orphelinat étaient jaloux de moi. Puis l’année c’est fini tranquillement.
En ce jour de 7 janvier, il faisait froid. Un froid anormale pour le sanctuaire. Ce jour était avant tout celui de mon anniversaire. Dès notre arrivé en classe, le professeur m’interpella :
« - Kris va voir le directeur, me dit-il calmement. »
Les jaloux ne manquaient pas de ce moquer. Dés qu’un rigolait, le professeur le puni, en le privant de pause et d’exercice supplémentaire.
J’arrivais devant la porte le cœur battant à tout rompre, ne sachant pas pourquoi j’étais convoqué. Je toqua et entra. Quel ne fut pas ma stupeur en trouvant dans le bureau du directeur, le vieille homme qui m’avait emmené, le Grand Pope et surtout Shura le chevalier.
« - Entre et n’est pas peur jeune enfant, me dit le Grand Pope.
J’avançais doucement en baissant la tête intimidé du monde présent.
- Kris c’est aujourd’hui ton anniversaire, me dit le vieille homme, tu es grand maintenant tu as quatre ans n’est-ce pas. Je me rappelle encore de toi tout bébé quand je t’ai ramené…
- Jeune garçon, si nous sommes réunis aujourd’hui c’est pour parler de quelque chose de très important, dit le Pope. L’an dernier tu as rencontré Shura. Depuis celui-ci est venu me voir, car il souhaiterai que tu deviennes son disciple.
Les mots du Pope me firent pleurer.
« - Pourquoi pleures tu ? Tu n’es pas content ? Me demanda Shura.
- C’est pas ça, repondis-je. C’est que les autres ce moquait de moi disant que je serai chevalier ni disciple de chevalier. C’est pour ça, je suis content.
- Très bien retourne à l’orphelinat et récupère tes affaires, ton entraînement commence aujourd’hui, dit le Grand Pope.
Je les salua les remerciant, et couru à l’orphelinat récupérer les maigres affaires que j’avais. Car tous les bien que je pouvais avoir était des cadeaux du vieille homme qui m’avait emmené ici. Quand je fut fin prêt, j’attendais devant l’Académie comme on me l’avais dit. Je vit la porte s’ouvrir et Aioras sorti :
« - Pourquoi t’es plus en cours ? me demanda t-il.
- Je vais être disciple, le disciple de Shura.
Sur ces mots Shura arriva et nous partîmes tout les deux. Je fit des grands signes à Aioras mon meilleur ami.
Shura me conduisit dans la forêt. Arrivé en son cœur, il coupa un arbre avec sa main. L’arbre tombé, il coupa les branches qui pouvaient dépassées. Il s’approcha de moi et me placa ce qui était des poids sur mes chevilles et mes poignets. Il me dit :
« - Voilà, avec ces poids pour t’entraîner tu seras plus rapide et TU seras plus rapide que moi. Avant tout, tu dois montrer ta bravoure à Excalibur. Quand tu auras fini par couper cet arbre avec ta main, là commencera ton réel entraînement.
Sur cette phrase il parti me laissant seul dans le froide avec mes quelques affaires. Je m’approcha de l’arbre et donna un coup très difficile du fait des poids qui me ralentissais et portaient sur mes bras et jambes. Je leva le bras au-dessus de l’arbre et tapa. Le poids entraîna ma main qui alla heurter violemment l’arbre ne lui faisant même pas perdre un brin d’écorce. Ce coup me fit très mal et je me mit à pleurer. Dans le froid et la douleur je me dit :
« Allé, tu dois y arrivé. Si Shura t ‘as choisi c’est qu’il y a une bonne raison »
Sur ces paroles motivantes, je me redressa et me remit à taper toujours en pleurant. Je tapa toute la journée sans jamais parvenir à briser l’écorce. Je m’endormi adosser à l’arbre avec ma main ensanglantée du fait d’avoir taper comme un fou. Le lendemain je me réveillais avec une couverture sur moi, un bandage à la main et quelque vivre à mon coté. Je pensai que Shura était passé pour me donner à manger. Après m’être restauré. Je reprit l’entraînement malgré ma main douloureuse et les poids qui me tiraient. Je passa un ans et demi sur cet arbre quand un matin, alors qu’à force de taper je ne ressentais plus aucune sensation sur le tranchant de ma main, je parvint enfin à retirer un petit morceau de l’arbre après avoir battu l’écorce. Je sauta de joie en criant à tût tête.

_________________
Je renaîtrai de mes cendres autant de fois qu'il le faudra...



Dernière édition par le Sam 14 Avr 2007 - 21:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shinobi-no-keiro.forum2jeux.com
Suzaku
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3083
Age : 29
Classe : Futur Terminal STI ELT
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Saint Seiya Next Gen by Kris (pas de commentaire SVP)   Sam 14 Avr 2007 - 20:55

« - Qu’est ce qu’il ce passe ici ? demanda une voix »
Je me retourna et vit mon maître.
« - Regarder maître j’ai enfin réussi à attaquer l’arbre j’ai plus qu’à taper et je finirai par le couper. »
Quel ne fut pas la stupeur de Shura de voir comment j’avais attaquer l’arbre en seulement un ans et demis.
« C’est très bien, dit-il, je ne pensais pas que tu arriverais aussi vite à rompre l’écorce. Très bien tu rentres avec moi, nous allons commencer ton entraînement. »
Ma joie fut s’en mesure. Par contre je devais garder les poids. Arrivé en ville, Shura me paya un vrai festin moi qui ne mangeai que très peu depuis plus d’un ans je fut très heureux de pouvoir me régaler.
Après nous avons rencontrés le Pope pour lui demander l’autorisation de me promener comme bon me semble à travers les temples du sanctuaire pour pouvoir rejoindre le temple du capricorne. Une fois avec son accord, j’accompagnait Shura dans son temple. L’endroit était très grand avec en son sein, un magnifique statue où l’on voit Athéna remettre Excalibur à Shura. A l’école on nous apprend que Shura est le plus dévoué chevalier d’Athéna. C’est là en ce temple que commença réellement mon entraînement. Shura m’apprit à me battre et en très peu de temps, je su me battre, me déplacer rapidement, à 7 ans je devint presque aussi rapide que mon maître. En me promenant en ville, je croisa mon ami Aioras, qui avait grandit lui aussi. On se vit et couru l’un vers l’autre :
« - Kris c’est pas possible, comment tu as changer et c’est quoi c’est truc sur tes poignet ??? me demanda t’il
- Toi aussi tu as changé, ça c’est pour mon entraînement J’ai le droit de me promener aujourd’hui c’est pour sa que je suis là.
- Kris j’ai quelque chose à t’apprendre, à ce qui paraît mon oncle et ton maître étaient les meilleurs amis du monde. Le pope changea tout d’un coup et décida de tuer celle qui était présumer être Athéna. Mon oncle découvrit le complot et tenta de sauvé Athéna. Le Pope qui ne voulais pas envoya ton maître pour tuer mon oncle…Ce qu’il fit mais Athéna fut sauver.
- N’importe quoi tu sais rien du tout le Pope est juste et s’il disait que c’était pas Athéna c’était pas Athéna.
- Mon père pense le contraire.
- Ben je demanderai sa à mon maître et on vera. »
Sur ces paroles nous nous sommes quittés et je suis retourner au temple. Je vit mon maître prier devant la statue d’Athéna. Sans se retourner il me dit :
« Kris vient prier avec moi. »
Ce que je fit. Après notre prière je questionna mon maître :
« Maitre est-ce vrai que Aiolos et vous étiez meilleur ami ? »
A cette question une lueur apparu dans ses yeux et je devinais de la tristesse et de la colère dans sa voix :
« Qui t’as dit sa, Si tu va en ville pour écouter des ragots tu n’y retourneras plus. Pour la réponse à cette question tu part du temple du bélier et tu remontes Jusqu'à chez le Pope 20 fois. Histoire de remettre de l’ordre dans tes pensées. »
Puis il partis en direction de la sortie de son temple et médita longtemps.
Quand j’eu 9 ans, il eu un tournois pour acquérir l’amure de bronze de Pégase. Je demanda à mon maître si je pouvais allé voir le tournoi. Il me donna son accord. J’allais au colisé et croisa le Pope :
« - Où vas tu jeune disciple ?
- J’ai le droit d’aller voir le tournoi donc j’y vais.
- Très bien vient avec moi comme sa tu auras l’une des meilleures place. »
Je fut très content de cet offre. Les combats était très intéressant. Un jeune garçon sorti du lot. Je croit qu’il s’appelait Seiya et était l’élève de Marine chevalier d’argent de l’aigle.
La finale vit s’opposé Cassios le disciple de Shina chevalier du Serpent contre le jeune Seiya, alors âgé de 12 ans obtint l’armure de Bronze de Pégase. J’était émerveillé par sa puissance. Moi j’était déjà plus rapide que lui et coté puissance ont devait être égale. Mais avec l’entraînement d’un simple chevalier d’argent j’étais impressionner. Je retourna au temple et raconta tout le tournoi à mon maître qui était ravit de voir mon enthousiasme pour les combats. A 11 ans, j’était l’un des plus puissant jeune du sanctuaire. Même mon ami Aioras, fils de chevalier était moins puissant. En ville j’entendit, que un tournoi organisé au Japon par un certaine Saori Kudo pour gagner l’armure d’or du sagittaire Interpellé par cette phrase, je courut jusqu’au temple de mon maître. Je le trouvais debout devant l’entrée :
« - Te voilà enfin. Où étais-tu ?
- Maître, puis-je avoir l’autorisation d’aller au Japon ?
- En quel honneur ?
- Un tournoi est organisé et il y a l’armure d’or du Sagittaire à gagner. Je veux aller voir ça.
Mon maître ne répondit pas, mais sous son casque il plissait les yeux laissant apparaître pour la première fois une ride sur son front. Preuve de son âge.
« - Soite, si tu veux aller au Japon, Va au Japon. Mais sache que tu ne connais pas le monde extérieur. »
J’étais heureux. J’allais voir le vieil homme qui m’avait recueilli pour aller lui dire :
« - Bonjour.
- Kris mon petit comment vas-tu ?
- Très bien je viens vous dire que je pars pour le Japon. Voir le Tournoi organisé pour gagner l’armure d’or du sagittaire
- Donc Saori Kido à finalement décidée de la faire gagner….Très bien c’est ainsi.
- Dites moi. Comment je fait pour aller au Japon ??
- HA HA HA. C’est simple. Tien prend sa c’est de l’argent du monde extérieur. Avec tu pourras acheter un billet d’avion. Pour faire plus simple je t’accompagne jusqu'à l’aéroport. Mais arrivé au Japon du devra demander à ce que l’on t’emmène au colisé.
J’étais très heureux, l’homme que je considérai comme mon grand-père, faisait beaucoup de chose pour moi. Je prit donc l’avion en direction de Tokyo. Arrivé à l’aéroport, de Tokyo il y avait une personne avec une pancarte où mon était noté dessus. C’est vrai qu’un jeune garçon de 11 ans seul sortir d’un avion. Donc je m’approchais de l’homme :
« - C’est moi Kris.
- Bien, jeune homme je suis un chauffeur de l’organisation Kido. Je vais vous conduire au colisé. »
M’ayant dit le nom de Kido, cela ma fait penser à Saori. L’organisatrice du tournoi.
Le colisé était une structure immense. Je rentrai dedans et prit place pour voir au mieux les combats. Il y avait là plein de combattants prestigieux. Je reconnu Seiya qui avait gagné l’armure de Pégase. Dominant le ring il y avait un siége vide. Un moment je senti un très puissant cosmos. Je regardai en direction du siége et vit une fille de 12 ans. Elle devait être Saori Kido. Mais dans sa main je retenu le bâton d’Athéna. Non ce n’était pas possible, Aioras avait donc raison. Il existait donc un réincarnation d’Athéna je le sentais de part son aura. Je n’en parlerai pas a mon maître pour évité ses foudres. Donc les combats commençaient. Certains chevaliers ceux démarquaient des autres : Hyoga, le chevalier du cygne, Shun le chevalier d’Andromède. La finale arrivait. L’armure d’or était présente. D’un coup le box s’ouvrit et sorti un chevalier qui se présentait comme étant Ikki le chevalier du phénix. Lui et ses acolytes volèrent l’armure. Médusé je ne pouvais pas les poursuivre car avec me vitesse cela aurai été facile mais je n’avais pas le droit. Saori me vit de loin et me regarda partir. De retour au sanctuaire, j’allai informer mon maître du vol. Mais quelque chose d’autre se passais le Pope avait donné des ordres bizarre et Jigard son chambellan était là avec les chevaliers d’argent. Le Pope avait senti que quelque chose allais bientôt se produire d’ici quelque années et qu’il fallait ce préparer. La ville était en émoi. Mon maître n’était pas dans son temple. Je couru partout pour le trouver mais je ne le trouva pas. Je décidais de revenir en ville. Je croisa Aioras :
« - Il se passe quoi ici ? Demandais-je
- Le Pope à perdit que des rebelles, des chevaliers de Bronze allaient venir pour le détrôner avec la pseudo Athéna.
- Pour cette histoire. Je te crois. J’ai vu la réincarnation d’Athéna et j’ai senti son cosmos. C’est bien elle.
- Tu vois c’est mon père qui avait raison. Tu l’as dit à ton maître ?
- Non il risquerai de ce mettre en colère.
- Sinon ton entraînement sa donne quoi ?
- Ben je court le 100 mètres en moins de 5 secondes et j’arrive à casser des petits bloques de pierres avec ma main.
- T’es pas croyable à 11 ans tu es plus rapide que ton maître et sans Excalibur tu arrives à casser des pierres. »
Je souris mais je n’avais aucun mérite j’avais commencé à m’entraîner dès l’age de 4ans.

_________________
Je renaîtrai de mes cendres autant de fois qu'il le faudra...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shinobi-no-keiro.forum2jeux.com
Suzaku
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3083
Age : 29
Classe : Futur Terminal STI ELT
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Saint Seiya Next Gen by Kris (pas de commentaire SVP)   Sam 14 Avr 2007 - 20:56

Les deux années suivante ont à vu le retour de tous les chevaliers d’or. La panique c’était installée au sanctuaire. Les prédictions du Grand Pope était vrai. Les chevaliers de Bronze c’était rebellés et avait tué la plupart des chevaliers d’argent. Mü chevalier du bélier était venu avec son apprenti : Kiki. Aioras n’était plus en cours car l’Académie avait été fermée à cause du problème des chevaliers de Bronze. Kiki était plus jeune que nous mais nous l’avions accepté. Mü acceptait qu’il vienne avec nous. Un matin, Aioras vint me trouver en pleur et paniquer :
« -Kris Kris, c’est mon père. Il à été envoûté je le sait. Son regard est vide. De plus il vient de partir pour le Japon avec son armure. »
Je ne savais quoi répondre. Pour un garçon de 13 ans , c’est dur de trouver des solutions à tous les problèmes. Nous décidions donc d’aller voir Mü pour lui demander conseil. Kiki était présent dans le temple :
« - Où est ton maître Kiki ? demandai-je
- Il est dans la salle du Grand Pope.
- Kris vient on y va, me dit Aioras.
J’opina et nous partîmes en direction de la salle du Grand Pope. Avec ma vitesse, il ne m’aurai pas fallu longtemps pour y accéder mais je devais attendre Aioras, donc nous avons empruntés des passages secret que j’avais trouvé lors de mes entraînements. Arrivés devant la salle, les chevaliers commençaient à sortir. Mon maître nous vit :
« - Kris, Aioras que faites vous ici vous n’avez rien à faire ici. Redescendez Immédiatement.
- Maître nous souhaiterons nous entretenir avec le chevalier du bélier
- Il n’est pas disponible. Maintenant redescendez. Kris je veux te voir à 16 heure dans le temple.
- Bien maître. »
Dessus nous redescendions. Sur le chemin du retour nous croisimes KIKI :
« - Ben que fait tu l’as ? demanda Aioiras
- Je vous ai suivit je voulais venir avec vous après tout je ne connaît que vous. »
Il avait raison son maître ne voulait pas qu’il se promène et ce méler aux autres à causes de ses pouvoirs. En passant à proximité du temple de mon maître, je m’arrêta pour allez le voir et dit aux autres de m’attendre. Mon maître était droit devant la statue d’Athéna les bras croisés :
« - Me voilà maître.
- Bien. Kris dorénavant et jusqu'à nouvel ordre, tu as interdiction de t’approcher du temple et de n’importe quels autres temple.
- Mais maître…
- Il n‘y a pas de mais qui tienne.
- Je suis assez fort et assez rapide pour vous aidez.
- C’est pour cela que tu ne doit pas te battre tu risquerai de te faire tuer. De plus tu n’es pas un chevalier donc tu n’as plus rien a faire là.
Il tourna le dos et attendit à l’entrée de son temple. Très dessus je repartis avec mes camarades le cœur gros de ne pouvoir mettre à profit mes capacités.
Arrivés devant la tour des signes, nous vîmes les chevaliers de bronzes avec Athéna. A notre arrivé, sous nos yeux, la Déesse reçut un flèche d’or en pleine poitrine. Les chevaliers était tétanisée ainsi que nous. Seiya, Shun, hyoga et Shiryu décidèrent de partir à la conquête des temple. Je me plaça devant eu avec ma main droite devant mon visage, prenant la même pose que mon maître :
« - Chevaliers, vous ne passerez jamais. Moi Kris disciple de Shura du capricorne vous en empêcherais. »
Ils sourirent et passèrent avec ma vitesse je me plaça devant Seiya avec ma main sur son cou :
« - Chevalier, je suis peu être plus jeune que et je ne suis pas un chevalier mais je doit être aussi puissant que toi.
- C’est donc toi de qui parlais Athéna après le tournoi du colisée.
- Comment sa ?
- Athéna nous prévenu un garçon très puissant était présent. Mais que ce n’était pas un chevalier, dit Shiryu »
- Assez ! Dit une voix.
Je me retournais et vit Mü :
« - Kris ton maître t’as dit de ne pas te mêler de cette histoire.
J’opina et m’esquiva.
Mü les briefa sur la force des chevaliers d’or, et tous partirent en direction de la maison du taureau. Ils avaient douze heures pour orienter le bouclier d’Athéna situé au sommet des douze maisons. Les minutes parurent des heures, et nous n’avions aucune nouvelles des chevaliers de Bronze. Kiki était avec son maître et Aioras avec les autres chevaliers de bronze. Quand je vis sur l’horloge la lumière de la balance s’éteindre, je décida de monter en vitesse par mes passages secret jusqu’au temple de mon maître. La route était plus dur que d’habitude du fait des patrouilles du Pope présentes en grand nombre. Lorsque j’arrivai à l’arrière du temple de mon maître, je manqua de tomber dans une crevasse. Je devinai qu’il avait dut la créer grâce à Excalibur. Je vit Shiryu rester du coter de mon maître. Ils commencèrent le combat. Mon maître avait l’avantage mais le chevalier du Dragon était rapide. Quand je vit Shiryu derrière mon maître, un sentiment de mal être me saisit. En entendant leur conversation, je devina que mon maître avait comprit son erreur. Quand je les vit disparaître dans le firmament, je me mit à pleurer. Mon maître était encore jeune 36 ans il aura encore pu vivre plus longtemps. Même si l’on m’avait apprit à ne pas avoir de sentiment, la mort de mon maître me toucha. J’attendais cacher derrière un rocher. Un bruit de fit sursauter. Shiryu venait de d’atterrir vêtu de l’armure du capricorne. Apres avoir touché le sol elle se reconstitua et alla dans le temple. Je regarda vers l’horloge et vit que la lumière du verseau venait de s’éteindre. Je voulais me dépêcher pour assister à la révélation de qui était le Grand Pope. J’arriva en haut assez rapidement et me cacha derrière la statue d’Athéna. J’attendit une heure avant de voir Seiya, tel un zombie, errer jusqu’au bouclier. Derrière lui, il y avait un chevalier d’or. Il portait l’armure d’or des Gemeaux. Non, le grand Pope était Saga chevalier d’or des Gémeaux. Ikki chevalier du Phénix intervint. Seiya s’occupa du bouclier pendant que Ikki se chargeai de Saga. Du bouclier, de la lumière sorti. Quelque minute plus tard Athéna arriva accompagné des chevaliers de bronze, des chevaliers d’or ayant survécut, Kiki et Aioras qui avait retrouvé son père était présent aussi. Après une longue discussion Saga vint s’empaler, en pleure sur le bâton d’Athéna. Par la suite Athéna me demanda de sortir de ma cachette. Les chevaliers d’or furent stupéfait de voir que j’avais réussi à être présent depuis tout ce temps s’en que l’on me remarque. Les jours qui suivirent, on enterra les chevaliers d’or mort durant cette bataille. Athéna était d’accord pour que je réside dans le temple et que je m’occupe de l’armure de mon défunt maître.

_________________
Je renaîtrai de mes cendres autant de fois qu'il le faudra...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shinobi-no-keiro.forum2jeux.com
Suzaku
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3083
Age : 29
Classe : Futur Terminal STI ELT
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Saint Seiya Next Gen by Kris (pas de commentaire SVP)   Sam 14 Avr 2007 - 20:57

Un ans plus tard, j’avais alors 14 ans, je m’occupais des soins du temple et de l’armure de mon maître, quand soudain, la cloche d’alarme de la ville sonna. Les bords de mer, là ou vivaient les pêcheurs de la ville, vinrent annoncer que les eaux venaient de monter et qu’il y avait besoin de créer des digues pour éviter le raz de marée. J’allais chercher Aioras et nous détendîmes en direction du rivage. Sur place les chevaliers d’or étaient ici et commençaient déjà à créer les protections. Notre venue, celle d’Aioras et moi-même, les réconfortaient. Mü, Kiki et Shaka utilisaient leurs pouvoirs pour faire venir des blocs de pierre, avec ma main, je les coupais, puis Aldebaran, Milo, Aiolias et Aioras s’occupaient de les placer. Les chevaliers de bronze et d’argent quand à eux, faisaient évacuer les villas. Une fois les digues construite chacun retourna chez soi. Aioras m’avait proposé de venir chez lui pour déjeuner. Kiki qui lui aussi était invité eu le droit de venir. Depuis la fin de la bataille du sanctuaire, un ans plus tôt, Mü était devenu plus souple. Après déjeuner, nous décidâmes de nous reposer. La sieste effectuée, nous sommes allés en foret pour nous entraîner. Aioras tentait de canaliser son cosmos, Kiki travailla ses pouvoir psychique et moi je continuais de former ma main. Une fois bien entraîner nous sommes retournés prés des temples. Là il y avait de l’agitation. En s’approchant nous avons pu voir Aldébaran assis contre l’un des ses piliers. Les chevaliers d’or étaient présent :
« - Que s’est-il passé ? Demanda Mü.
- Je ne sais pas, répondit le chevalier du taureau, il y a eu un chevalier très rapide et très fort, je n’ai pas eu le temps de le voir que j’étais déjà par terre.
- Si de tel chevalier existe ça ne sera pas évidant, déclara Milo.
- Nous savons d’où vient l’attaque, vint nous dire un guerrier, c’est dans un pays du Nord, Asgard que sa s’appelle. Athéna et les chevaliers de Bronze viennent de partir.
- Très bien, dit Mü, Kiki si tu veux bien.
Kiki opina et disparut. Mü nous expliqua qui l’envoyait avec eux car sa lui ferait un très bon entraînement Le combat d’Asgard venait de commencer. Ici au sanctuaire la routine était établie. Mise en ordre du temple et entraînement avec Aioras. Quelques heures après l’arrivée des chevaliers de bronze et d’Athéna au royaume d’Asgard. Les eaux cessèrent de monter. Les chevaliers revenus, Mü leur donna rendez-vous pour restaurer leur armure. Avec les chevaliers d’or, ils avaient déjà fait cela à la fin du sanctuaire pour se faire pardonner. Sans grand Pope, Athéna senti une discorde monter. Après un certaine réflexion, elle décida de nommé Mü à ce poste. Il était très heureux et accepta, ne négligeant pas son rôle de chevalier et gardien du temple du Bélier. Kiki était revenue aussi et nous raconta le récit de la bataille.
L’année qui suivit fut très belle, aucune bataille. Jusqu’au jour on vit les eaux remonter. La panique s’installa de nouveau. On ne vit pas partir Athéna, ni les chevalier de bronze. Aioras, Kiki et moi sommes allés questionner Mü sur ce sujet et celui-ci nous répondit que Poséidon, le dieu des 7 mers étaient mêlés au contrôle de la princesse d’Asgard, et qu’Athéna en voyant les eaux montées de nouveaux s’en était doutée et parti pour son royaume. Encore une fois en quelques heures cela était fini. Mes camarades et moi, pension que les cinq chevaliers de bronze n’étaient pas si faible qu’on le disait. Le combat fini, l’année recommença comme avant tranquillement me partageant entre étude de techniques, entraînement et nettoyage du temple.
L’année de mes 16 ans , donc l’année suivant la bataille de Poséidon, quelque chose de bizarre ce produisit. Je nettoyait l’armure du capricorne comme d’habitude, quand celle-ci, se désunie, se mit à tourner autour de moi, puis ce reconstitua puis disparut. Au début je ne comprit pas, je paniquais. Je courut voir Athéna pour lui annoncer. Arrivé devant elle son regard était déjà soucieux :
« - Déesse, Déesse l’armure de mon maître, l’armure du capricorne, elle vient de disparaître.
- Je le sait Kris.
- Mais…
- Kris tu dois quitter au plus vite le temple de ton maître. Va chez Aioras. Ils vous hébergera Kiki et toi. Vous avez interdiction formelle de vous approcher des temples.
Son ordre et son ton me fit froid dans le dos. Que pouvait-il se passer de si grave pour que je n’ai plus accès au temple de mon maître. Pour s’assurer que j’allais bien en lieu dit, un garde m’accompagna jusqu'à chez Aioras. Lui était aussi très nerveux :
« - Ha tu tombes bien tu sais quoi ?
- Tu n’as plus accès au temple de ton père. Le coupège
- Comment tu les sais ?
- Je n’ai plus le droit d’aller dans le temple de mon maître. Ordre d’Athéna elle-même. De plus l’armure de mon maître à disparu, comme par enchantement.
- Moi non plus j’ai plus accès au temple de mon maître, intervint Kiki.
Nous étions là tous les trois à se regarder. Dans la pièce de cuisine, on entendit la mère d’Aioras sanglotée, à croire qu’elle savait ce qu’il allait ce passer. Je décidais que même si un garde est posté devant la porte, je sortirai cette nuit pour aller voir pourquoi cet interdiction.
Aussitôt la nuit tombée, j’informai Aioras et Kiki de mes plans et sorti par la fenêtre. Le garde n’entendit rien, et je sprintais jusqu’aux marches qui menaient jusqu’aux temples. En jetant un coup d’œil vite fait, je vis du monde dans le cimetière. En m’approchant je pouvais distingué, Shina le chevalier d’argent, Jabu de la licorne, Ichi de l’hydre. Ils discutaient comme quoi les tombes des chevaliers d’or avaient été profanées. Mais le plus bizarre résidait dans le fait qu’elles avaient été creusé de l’intérieur. Là quelque chose se produisit en moi. Je parvint à sentir un cosmos pour la première fois. Ce cosmos ne m’était pas inconnu. Je connaissais cette force. En m’approchant du temple de Mü, je le vit pratiquer son STARLIGHT EXTINCTION sur Seiya. Cela me terrifia. Mais le pire était l’homme en cape noir lui couvrant son visage et surtout Death-Mask et Aphrodite, les deux chevaliers morts quelques années plus tôt. Ils parlaient de tuer Athéna. Mü se débarrassa d’eux très facilement. Quelques minutes plus tard le cosmos que j’avais senti se présenta. Je n’osais y croire. Avant qu’il ne déchire sa cape je savais qui il était…….Ni par quel miracle c’était possible mais il était là devant moi……….Mon maître. J’eu les larmes aux yeux. Je parti vers le temple du capricorne en pleurant. Arrivé au temple je m’endormis. Quand je me réveilla, je parti en direction du temple d’Athéna pour voir s’il ce passait quelque chose. Quel ne fut pas ma surprise de voir Camus, Saga, mon maître, Milo, Aiolas et son fils, Mü et Athéna. Elle m’appela encore un fois mais sans dire mon nom. Mon maître se tourna vers moi. Ses yeux était vide comme si il avait perdu la vue :
« - Kris c’est toi ? Demanda t’il en fondant en larmes.
- Oui maître.
En m’approchant de lui il me serra dans ses bras et nous pleurions tous les deux. Ensuite Saga tua accidentellement Athéna. Mon maître me serra un peu plus fort.
« - Pardonne moi Kris de ne pas t’avoir écouter pendant la bataille du sanctuaire. Entraîne toi et devint un vrai chevalier.
- Maître je…..
Je ne pu finir ma phrase, quelque vint me taper sur la nuque me faisant perdre connaissance.

_________________
Je renaîtrai de mes cendres autant de fois qu'il le faudra...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shinobi-no-keiro.forum2jeux.com
Suzaku
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3083
Age : 29
Classe : Futur Terminal STI ELT
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Saint Seiya Next Gen by Kris (pas de commentaire SVP)   Sam 14 Avr 2007 - 20:58

Quand je me réveilla j’étais dans une chambre que je ne connaissais pas. Kiki et Aioras étaient à mon chevet. Ils furent très heureux que je me réveille. Je leur demanda depuis combien de temps j’étais ici. Ils me répondirent que cela faisait bientôt trois mois que j’étais dans le coma. Ils m’expliquèrent que Shura m’avait placé un coup sur la nuque car il savait que je me mêlerai de ses affaires et voudrai le suivre. Donc, ils m’expliquèrent les grandes lignes. Comme quoi les chevaliers de bronze étaient partis chercher Athéna aux enfers, que les chevaliers d’or restant trouvèrent la mort sauf Kanon, le frère de jumeau de Saga. Que lorsqu’ils revinrent des enfers Seiya était mort. Zeus vint et le réveilla. S’en suivit une nouvelle guerre contre les frères Dieux d’Athéna. A la fin de ce combat Shiryu perdit la vie, mais Zeus dans son immense bonté le ramena à la vie. Depuis Athéna avait nommé Kanon grand Pope, que Seiya et les autres étaient devenu des guerriers divins et que maintenant on pouvais retourner dans nos temple pour s’en occuper. Aioras et Kiki avait le droit de séjourner dans le temple de leur père et maître.
Les années passèrent et lorsque j’atteint l’age de 18 ans, je parvenais à gérer mon cosmos, Moi simple mortel, n’étant pas un fils de chevalier je parvenais à utiliser mon cosmos. Pour le moment il me permettait d’accroître ma vitesse jusqu'à atteindre le mur du son. Avec Aioras et Kiki nous nous entraînions tous les jours. Cette année en descendant vers le village de pêcheur, je découvrit une très jeune fille de 6 ans qui jouait avec ses camarades :
« - Otez vous de mon chemin , je suis Bélie chevalier de la licorne, disait- elle.
- N’importe quoi t’es qu’une fille de pêcheur, lui répondit ses camarades.
- Non, moi je vous dit que je serai chevalier un jour.
Et les autre continuèrent à se moquer d’elle. Quand je me présenta à eux ils prirent peur et partirent :
« - Tu ne fuis pas toi, dis-je à la petite fille .
- Non, me répondit –elle, un vrai chevalier ne fuis pas devant le danger.
Par sa détermination, cette jeune fille me fit voir son énorme potentiel.
Dans l’après midi, je demanda une audience auprès du Pope et d’Athéna, elle m’avait été accordée :
« - Déesse, Grand Pope, je tiens à vous demander un requête de très grande importance.
- Parle nous t’écoutons, me dit Athéna.
- J’ai rencontré ce matin dans le village des pêcheurs, une jeune fille de 6 ans avec un potentiel énorme, je vous demande la permission de la prendre comme élève. N’étant pas chevalier, je vous demande d’agréer à ma demande.
- Kris nous connaissons ton passé et ton parcourt. De plus tu est l’un des hommes les plus fort et plus rapide du sanctuaire. Donc si tu t’en s’en capable, tu peu entraîner cette enfant, me dit Athéna.
- Je vous remercie beaucoup.
- Attend il y a une contrainte, elle devra retourner chez elle tous les soirs, me dit le grand Pope.
- Très bien.
Puis je partis heureux en direction du village de pêcheurs pour aller chercher mon disciple. En plus de mon disciple, cette année fut chargée en émotion. Tout d’abord le vieille homme qui m’avait emmener au sanctuaire mourut, Aioras mon meilleur ami se maria et Kiki commença à développer son cosmos à une vitesse impressionnante. Jusqu'à l’age de 20 ans je m’occupais de la formation de Bélie pour qu’elle puisse obtenir l’armure de bronze de la licorne, car Jabu avait trouvé la mort dans un combat lors de la période Zeus. Donc elle subit le même entraînement que moi pour acquérir la vitesse nécessaire à la licorne. Mais cette année là fut particulière pour moi. Un soir après que Bélie soit rentrée chez elle, je décida de faire mon entraînement préfère, partir du temple du bélier jusqu’à la salle d’Athéna en moins de temps possible. Lors de ma seconde monté, je vit un groupe d’homme qui parvinrent à rentrer dans le temple d’Athéna. Avec ma vitesse, je parvint à les rattraper rapidement, et à les maîtriser dans la salle du Pope devant ses yeux et ceux d’Athéna. Le seul survivant nous apprit qu’ils étaient un groupe de fanatiques de Poséidon et qu’ils voulaient tuer Athéna pour venger leur Dieu. Apres ces paroles, il se tut éternellement. Le Pope vint vers moi :
« - Kris ce soir tu as fait preuve d’une grande force et d’un grand courage. Dorénavant tu es nommé garde du corps de la déesse.
- Merci, repondis-je en larme, c’est un immense honneur et privilège pour moi.
- Kris vient à moi, me dit Athéna. Reçoit le présent réservé à mon garde du corps.
Puis elle posa sa main sur mon épaule. Une vive douleur me prit tout le bras droit. Je ne parvint pas à le bouger et me retint de crier ma douleur :
« - Voilà Kris désormais tu es réellement mon garde du corps. Je vint de te donner Excalibur, l’épée de ton maître qu’il avait donné au chevalier du dragon et celui-ci me la rendu après la bataille contre Zeus. Fais en bonne usage.
Je me releva et salua Athéna pour le présent qu’elle venait de me faire.
Aioras et Kiki me félicitèrent car ils avaient entendu toute la conversation. Maintenant mon temps consistait à entraîner Bélie, tenir en ordre le palais, m’entraîné et protéger Athéna. Pendant mes entraînement je pensais à une technique que mon maître voulais mettre au point : une technique plus imposante que le CRISTAL WALL de Mü, plus rapide que le LIGHTNING PLASMA d’Aiolas et aussi tranchante qu’EXCALIBUR. A force entraînement, je parvint à créer un semblant de cette technique qui ne dépassait pas les 20 centimètres de largeur et de hauteur et une portée de moins d’un mètre. Mes journée se résuma à ça. Jusqu’au jour de mon vingt-deuxième anniversaire, où à ma grande surprise, je vit l’armure de mon maître trôner au centre du temple. Je vit Kiki et Aioras accourir dans mon temple pour me prévenir que les armures étaient toutes dans leur temple respectif. Sur ce Athéna nous fit demander :
« - Kris, Aioras, Kiki vous êtes présent au sanctuaire depuis toujours. Vos travaux ici dans entraînement et la surveillance des temples vont être récompensé. Les armures d’or ont finis de ce régénérer. Un danger est imminent, elles ont donc décidées de venir à la rencontre de leurs maîtres. Kiki tu es un ancien Atlante, disciple de Mü, ancien chevalier du Bélier et grand Pope, l’armure d’or du Bélier te revient donc de droit.
Sur ces paroles, l’armure d’or apparut et se posa sur Kiki faisant de lui le chevalier d’or du bélier.
« - Aioras, en tant que fils du chevalier d’or du lion, neveu d’Ailios, tu hérite de l’armure du sagittaire
Là aussi, l’armure arriva et se plaça sur Aioras.
« - Kris toi tu n’es pas un Atlante ni un fils de chevalier. Mais tu es le disciple de Shura, de plus tu es le puissant et le plus rapide guerrier du sanctuaire, tu es aussi mon garde du corps et tu possède Excalibur l’épée mystique. L’armure du capricorne à choisit et ce sera toi.
L’armure arriva tourna autour de moi comme quelques années plus tôt et fini par se placer sur moi. Je parvenais à sentir la puissance de cette armure ainsi que tout les souvenirs qu’elle contenait. Je me mit à prier en silence à la mémoire des chevaliers d’or, nos maîtres en les remerciant de leur sacrifice et leur jura de leurs faire honneur. C’est comme ceci que je devint Kris le chevalier d’or du capricorne.

_________________
Je renaîtrai de mes cendres autant de fois qu'il le faudra...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shinobi-no-keiro.forum2jeux.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Saint Seiya Next Gen by Kris (pas de commentaire SVP)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Saint Seiya Next Gen by Kris (pas de commentaire SVP)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Seyia revisité
» Les véritables liens avec Jésus. Saint Luc 11,27-28
» Chez lui à Capharnaüm. Saint Luc 4,31-37
» Nous servirons le Seigneur. Saint Marc 3, 20-21
» Jésus, le Roc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LESS :: ¤ Le bar ¤ :: Espace création et divertissement :: Fictions-
Sauter vers: